Le marché de la coiffure, un secteur qui a une place importante dans l’économie

La coiffure tient une place importante en France. D’après l’UNEC (Union Nationale des Entreprises de Coiffure), ce marché représente à elle seule, 6,16 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2015. Toujours dans l’hexagone, on recense plus de 83200 salons de coiffure. Pour appuyer l’émergence de ce secteur, il est nécessaire de noter que le Régime Social des Indépendants (RSI) affiche plus de 20249 auto-entrepreneurs œuvrant dans le monde de la coiffure, soit 27,9 % des travailleurs non salariés.

Les réseaux sous enseigne, la nouvelle tendance ?

Les recherches ont démontré que, durant ces dernières années, les réseaux sous enseigne commencent à prendre de plus en plus d’ampleur. Pendant que les coiffeurs indépendants ont quelques difficultés à maintenir leur activité, les multisalons, les franchises locales ou nationales et les groupements affichent une progression non négligeable. Ce phénomène pousse les coiffeurs indépendants à rejoindre la grande famille des établissements de coiffure sous enseigne. D’un côté, avec l’accroissement des coiffures à domicile, les organisations professionnelles requièrent un alignement précis des qualifications professionnelles ainsi que l’application d’un taux de TVA restreint.

 Un métier en légère baisse

Malgré sa forte popularité chez la gent féminine, la coiffure connaît une baisse continue au niveau du recrutement et de la fidélisation des clients. Selon une étude faite sur 700 000 clients de salons utilisant le logiciel Shortcuts, cet état de fait a engendré une réduction nette des fichiers clients à la fin du premier semestre de l’année 2016. Cependant, on a constaté une hausse significative des clients masculins, ce qui a grandement augmenté le chiffre d’affaires des salons. En effet, les hommes représentent 35 % des clients et 24 % du chiffre d’affaires des coiffures. Les femmes, quant à elles, représentent 55 % de la clientèle et 72 % de chiffre d’affaires. En dernier lieu, il est à noter que les 10 % du fichier client sont constitués d’enfants à bas âges. Cette dernière tranche  s’accapare 4 % du chiffre d’affaires.

Le phénomène Franck Provost, le coiffeur des people

Dans le monde de la coiffure, un nom se démarque parmi les autres : celle de Franck Provost.  De son vrai nom Yvon Provost, cet homme d’affaire et coiffeur originaire de Sarthe a su révolutionner ce secteur grâce à sa grande connaissance des affaires et à son sens de l’initiative. Pour l’histoire, cette personnalité est née le 12 décembre 1946. Il a ouvert son premier salon de coiffure en 1975 à Saint-Germain-en-Laye. Son empire familial compte aujourd’hui plus de 500 établissements de coiffure répartis dans toute la France, plus d’un milliard de chiffre d’affaires annuel et  11 labels reconnus. Il possède aussi d’autres succursales et établissements de coiffure en Belgique, en République Thèque, en Espagne, aux Philippines, en Suisse et au Japon.

L’avenir de la coiffure

Les statistiques montrent que ce secteur est la deuxième branche en vogue après le métier du bâtiment. Elle bénéficie d’une excellente renommée à l’échelle internationale.  D’ailleurs, les grands coiffeurs comme Franck Provost, Alexandre de Paris ou encore Jacques Dessange sont les parfaits exemples de l’importance de cette activité. En conclusion, on peut affirmer que la coiffure a encore de beaux jours devant elle !